Le p’tit bal perdu: la « Valls à 3 temps ».

La « Valls à 3 temps » est une danse classique qui ne dit pas son nom, de peur de la confondre avec un vieux slow langoureux des années 70. Curieux cette fin de mandat à la sauce Hollandaise : des paroles pendant 3 ans et des réformettes avec Emmanuel Macron, juste 2 ans avant l’objectif de Mai 2017.

En fait, le bal avait plutôt bien débuté, mais les querelles de partis pourrissaient la vie des danseurs depuis la fin de l’ère Mitterrand : la 4ème République et son célèbre tango n’est plus très loin.

Décodage de la « Valls à 3 temps » :

Le 1er temps de la « Valls à 3 temps »: sur une photo de groupe, François Hollande immortalise le 31 mars 2014 un 3ème gouvernement sous sa Présidence; Manuel Valls, est présenté comme un chef de « gouvernement de combat » (1).

Un petit remaniement le 3 Juin donne le « la » ; et puis, patatras, changement brutal du rythme de cette jolie danse : le 25 Aout, démission du 1er Ministre, soit moins de 5 mois après sa nomination (2).

La veille, Arnaud Montebourg avait démissionné. Le choc est immense et la France se réveille abasourdie cette audace ; la classe politique pleure (de rire); au son de l’accordéon, une petite bande de 4 frondeurs-danseurs (Hamon, Bathot, Duflot et Filippetti) lui emboite le pas : catastrophe !

Manuel Valls estime alors, avec une gravité à peine contenue, qu’une « ligne jaune a été franchie » (3) : un discours soft et ferme.

Le 2ème temps de la « Valls à 3 temps » : Manuel est reconduit le 26 août 2014 (date du JO) : outre Manu, 16 ministres sont nommés selon le principe de la parité ; la moyenne d’âge est très jeune (53 ans.. pour 52 ans dans celui du Ayrault 1) : 30 membres du PS sur 34 ministres et secrétaires d’Etat forment les 9 cohortes de choc. Emmanuel Macron fait son entrée comme chef de la 1ère cohorte, l’élite de la Légion romaine. La victoire est en vue !

Puis, 7 remaniements se succèdent : les 4 Sept. et 21 Nov. 2014 ; puis, les 5 Mars 2015, 17 Juin 2015 et encore le 2 Sept. 2015 ; puis, le 27 Jan. 2016 et enfin, le 11 Fév. 2016 ; ce ne sont pas des victoires romaines attendues, mais les petits pas d’un slow qui ne dit pas encore son nom (4).

Et le 3ème temps de la « Valls  à 3 temps », alors ? Il arrive, mais c’est maintenant un slow langoureux entre une gauche déjà perdue et une droite toujours absente ! Jugez-en par ces petits pas :

  • 1er petit pas (à droite) : en Février, Manu joue la provoc avec sa « loi Travail » présentée par Myriam El Khomri ; il veut grignoter des voix sur l’électorat du centre, en se présentant comme un vrai réformateur face à sa majorité réactionnaire de gauche : le fou, il ose défier la bande des 4 ! Et Jean Luc Mélenchon aussi ! Incroyable, non ?
  • 2ème petit pas (à gauche) : en Mars, contournant Hollande, il revient vers sa gauche en ouvrant les palabres au PS, se démarquant ainsi des archaïques du Parti qui, de toutes les façons voteront en 2017 comme un seul bloc pour n’importe quel prétendant de gauche ; et même de droite, si Marine Le Pen est au second tour.
  • 3ème petit pas (au centre) : c’est pour Avril ! La synthèse politique donnera le ton car un réformiste qui a le sens de l’Etat est capable de dialoguer ouvertement tout en prenant des décisions fortes ; encore jeune (54 ans ou presque), il apparaitra comme un homme à poigne. Enfin, un chef est né ! Ouf on a eu peur !
  • 4ème petit pas (à droite) : En Juillet et Septembre, les premiers décrets tomberont ; le plat d’Avril sera resservi aux électeurs du centre plutôt hostiles à la gauche ; les « sans-dents-qui-se-sont-perdus » vont pouvoir se réjouir de nouvelles réformettes : le changement est en marche dans le respect des corporatismes-dont-on-crève, tout en « libérant » l’entreprise-qu’on-aime-tant.
  • 5ème petit pas (le joli final) : ce sera pour le 4ème trimestre 2016 ! Manu va doucement virer de bord et chalouper en godillant dans le petit bal de la primaire …Hamon s’y ridiculisera, Duflot maigrira un peu, Macron sera peut-être son prochain premier ministre et Hollande se retirera, faute de danseuse ? Les autres feront tapisserie près du téléphone, des fois que…

Et la « Valls à 3 temps » dans tout cela ?

Elle est terminée avant d’avoir même commencée. On pourra toujours se consoler, comme le fera Hollande, en écoutant le « petit bal perdu » de Bourvil … Vous savez, un vieux truc comme ça ♥♥♥♥ « Ce dont je me souviens, c’est de ces amoureux qui ne regardaient rien autour d’eux… et c’était bien ! ».

A redécouvrir ici sur https://youtu.be/UGN1SeZ4r54

Bourvil la bal perdu(1) Ce nouveau gouvernement est composé d’un nombre réduit de ministres comparé au précédent gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Il s’agit en fait du 37ème gouvernement.

(2) A noter que le gouvernement Valls 1, est l’un des plus courts gouvernements de la Ve République et exception faite des gouvernements de transition électorale. le troisième plus court (après Messmer 3 et Ayraut 1 qui dura 33 jours mais celui-ci comptait pour du beurre…).

(3) En France, la ligne jaune a disparu en 1972 au profit de la ligne blanche, alors que les USA font le changement exactement inverse en 1971, pour les mêmes raisons que les européens. Cherchez l’erreur.

(4) Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas un « Gouvernement Valls 3 » qui nommé en ce 11 Février 2014 : il s’agit seulement d’un remaniement dont on connaît les petits arrangements à propos de Fabius, Ayrault, Azoulay, Placé, Cosse, Pompili, etc…

petit bal
Une photo qui en dit long: un couple assez âgé danse gentiment, alors que les jeunes les regardent avec un drôle d’air : assis sur le coté.

Une réflexion sur “Le p’tit bal perdu: la « Valls à 3 temps ».

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s