Fessu, vous dis-je…

Cinquante ans de féminisme, 
Et, l’homme était exclu.
Adieu, torse velu.  

Par sermons illusionnistes, 
Il devint portion congrue, 
et son poil, incongru.  

Chapeau, l’uni-sexisme.
Et vive la plus-value,  
de la femme absolue.  

Cinquante ans d’activisme,
L’homme s’est alors tu.
 Hélas, abattu. 
 
Bonsoir le machisme, 
ton viril contenu 
est devenu chenu.  

Attention au schisme.
Gaffe au malentendu.
Gare à l’inattendu.  

Voilà l’uranisme
 et son pelage caracul :  
un tout petit menu.  

Foin de dogmatisme.
A bas le gagaku :
on veut du cul !  

Adieu, wokisme, 
tes idées sont tordues. 
Enfin, confondues.  

Basta le catéchisme, 
la femme est rev’nue, 
étrangement nue.  

Bye, le misandrisme : 
L’homme est réélu,  
et le poil reconnu.   

Alors, vive le culturisme, 
avec son style cossu,   
un brin fessu.  

Yves Gautrey

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s